Salz Tokyo Issue 6 fr

Salz Tokyo

Quand on pense au vêtement traditionnel japonais, on pense immédiatement au kimono. La silhouette droite qui atteint les chevilles a été la façon standard de porter le kimono depuis la période Meiji. Mais maintenant, certains ont choisi de mettre à jour la forme classique pour plaire à des goûts plus modernes. Des choses comme la couleur et la longueur sont librement modifiées afin de rafraîchir notre perception de ce qui fait le kimono, le kimono!

Anji de Salztokyo fait exactement cela. A travers ses photoshoots et son style, elle montre à quel point chaque pièce peut être unique. En retravaillant les idées traditionnelles, elle montre qu’on ne doit pas toujours à créer quelque chose de complètement nouveau. Classique c’est bien aussi!

Quel est ton lien avec la culture japonaise? Comment l'as-tu découvert - le kimono en particulier?

Tout le monde suppose automatiquement que je dois aimer l’anime, car je colore mes cheveux, mais ce n’est pas le cas. Venant d’une Allemagne pas très mode, je suis devenu accro à la mode Harajuku tout en vivant ici [à Tokyo]. C’est tellement créatif et m’a ouvert l’esprit pour plus approfondir plutôt que  de chercher un boulot 9 heures – 5 heures.

Etre entrée en contact avec le Japon m’a immédiatement tourné vers la culture. Au début, j’étais intimidée à porter un kimono. Il y a tellement de règles et d’articles à ce sujet et personne autour de moi n’en portait. Cependant, c’est à partir d’avoir porté un kimono de location à Kyoto (aussi simple que cela puisse paraître) et aussi d’en porter un de mes beaux-parents lors d’un mariage familial que jai eu en vouloir plus.

La façon dont le kimono vous fait ressentir et bouger pendant que vous le portez est une toute nouvelle expérience de vie. Ca a l’air ringard mais je pense que ça fait ressortir une meilleure version de moi – une Anji gracieuse, réfléchie et bienveillante.

Comment construis-tu un ensemble pour kimono?

Même si le kimono est accompagné de nombreuses «règles» de ce qui peut être porté, comment et par qui, et les dessins saisonniers, je préfère penser au kimono comme un style. Auparavant, c’était des vêtements de tous les jours il y a à peine 50 ans, alors j’aime m’amuser et être créative.

Personnellement, j’adore le kimono antique (des années 1920, etc.) et j’aime les mélanger avec des objets modernes. En assemblant une tenue, tout dépend de ce que je ressens ce jour-là, de la météo et de l’endroit où je vais. En commençant par le kimono, je pose les objets à plat sur le sol pour voir comment les couleurs correspondent. Des couleurs vives et des motifs géométriques ou cools sont mon truc.

Y a-t-il un autre style que tu aimerais mélanger avec le kimono?

Récemment, j’ai commencé à expérimenter beaucoup sur le mélange de kimono avec des vêtements occidentaux. J’ai le sentiment que c’est un peu difficile de le styler et de ne pas tomber pour qu’il ressemble à du cosplay.

Les éléments futuristes, rock et gothiques avec kimono semblent tellement amusants parce que peu de gens les ont touchés.

Que fais-tu lorsque tu dois vous sortir d'une impasse créative?

Oh c’est une bonne question. Je me bats avec ça. Habituellement, sortir du projet quand je me sens coincée et frustrée m’aide. Si je sens que je n’arrive pas à trouver quoi que ce soit, je le laisse pour un ou deux jours, peut-être regarder Netflix et se détendre un peu, ou aller voir des amis. Habituellement, quand je le regarde a nouveau, je commence à avoir les idées nécessaires.

Traditionnel ou moderne?

Les deux!

Je veux valoriser et préserver les traditions car je sens – en particulier dans l’industrie du kimono – que le savoir-faire et l’artisanat disparaissent. Bien que certaines choses doivent être modernisées et que nous n’ayons plus l’argent nécessaire pour acheter de l’art traditionnel, le fait de n’avoir que de la mode créée numériquement et des articles bon marché qui cassent au bout d’un an ne me rend pas heureuse. Je tiens cependant à toutes les possibilités. Donc, d’un côté, je suis un esclave d’Instagram et de l’autre, je pleure à propos des traditions qui meurent.

Outre la mode et le maquillage, quels sont tes loisirs? Quelque chose de particulièrement inattendu?

Hmmm … depuis que j’ai transformé ma passion en travail et que je travaille constamment d’une manière ou d’une autre, j’ai l’impression d’avoir perdu beaucoup de hobbies que je poursuivais. Quand j’ai du temps pour moi, je suis juste une fainéante qui regarde Netflix. Je souhaiterais être plus sociable et active.Donc, il n’y a pas vraiment rien, à part manger.

Quels sont tes objectifs et tes rêves futurs?

J’essaie toujours de les connaitre clairement, mais je veux devenir une source d’inspiration pour beaucoup de gens qui vont commencer à porter un kimono. Rêver d’un grand mouvement où les gens peuvent apprécier la tradition japonaise à travers les vêtements et l’art.

Un dernier mot?

"Je souhaite à nous tous une vie épanouie. Parfois, j'ai l’impression de me perdre avec tout ces des medias sociaux et cette pression d’avoir à payer les factures. Avec le recul, je regrette de ne plus pouvoir profiter des petits moments de la vie. Je ne suis même pas allée à la plage cet été! 🙁 Prendre le temps de profiter de la vie est si important - le temps passe trop vite. Ce sont des mots que je veux essentiellement me dire a moi même ^^ "
Anji

Related Posts:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *